Pièces moulées : règles de conception et de tracé

Formation Pièces moulées : règles de conception et de tracé

Formation sur les règles métier de conception et de tracé des pièces de fonderie.

OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES

A l’issue de la formation, les participants seront en mesure de :

  1. Connaître les possibilités et les limites qu’offre la fonderie
  2. Connaître les contraintes du fondeur en termes de faisabilité d’une pièce moulée
  3. Savoir choisir le procédé de moulage pour réaliser ma pièce
  4. Evaluer  alliage et  nuance, compte tenu des sollicitations diverses auxquelles ma pièce est soumise en service
  5. Optimiser le tracé de fonderie  pour déterminer l’épaisseur minimale réalisable sans  ‘surcoût’ pour ma pièce
  6. Savoir ce que doit contenir un cahier des charges

PUBLIC CONCERNÉ

Ingénieurs, techniciens et dessinateurs-projeteurs de bureaux d’études.

PRÉ-REQUIS

Niveau bac ou équivalent, Connaître le dessin technique.

CONTENU DE LA FORMATION

L’ensemble du parcours est constitué d’une alternance entre concepts théoriques et études de cas industriels. Le programme de la formation est :

  1. Principe généraux de conception et de tracé d’une pièce de fonderie : expression du besoin, définition géométrique de la pièce fonctionnelle, de la pièce de fonderie et optimisation de son tracé, simulation mécanique et thermomécanique
  2. Présentation des différents procédés de moulage et de noyautage (aspect technologique), des procédés spéciaux, récents et/ou innovants
  3. Aide au choix des procédés : avantages et inconvénients, coûts relatifs, association : procédés/alliages et procédés/séries
  4. La pièce moulée : dépouilles, surépaisseurs d’usinage, précisions et tolérances, états de surface. Les règles fondamentales de tracé de la pièce brute. Méthodes numériques de conception et de simulation en fonderie. Techniques de prototypage rapide
  5. Les outillages de fonderie (classification et principes de conception).
  6. Aide à la rédaction du cahier des charges (normalisation et spécifications d’entreprise…). Les contrôles de réception (dimensionnelles, MTAO, destructifs et non destructifs).